Face à Face

Raymond Savignac
Robert Doisneau – Savignac aux Échecs, 1950 (36,7 x 32,2 cm).

Raymond Savignac (1907 – 2002) a marqué l’histoire de l’affiche française par sa poésie, son sens du raccourci et son humour joyeux. Raymond Savignac a réalisé plus de 600 affiches publicitaires dont les plus célèbres restent à ce jour Monsavon, le savon au lait qui se forme directement sous les pis d’une vache. Le voici, photographié par Robert Doisneau, jouant aux Échecs avec une de ses propres œuvres.

452142010

L’amateur devient maître

José Raúl CapablancaOn raconte cette anecdote sur le tout puissant Capablanca. Il jouait un jour contre un très bon joueur de New York. Oubliant momentanément qu’il était invincible, Capablanca perdit. Compte tenu de ce résultat inattendu, les spectateurs furent stupéfaits. Comment un champion du monde pouvait-il perdre contre un joueur bien en dessous de lui ?
Combien de variantes pouvez-vous calculer ? demanda un passionné au champion.
Au moins dix, déclare Capa.
Et combien de coups pouvez-vous imaginer ? demanda-t-on au vainqueur de cette rencontre particulière. Et il répondit :
Un seul !
Grande confusion parmi l’assistance : comment un joueur qui envisage seulement un coup d’avance peut-il vaincre un autre qui en prévoit dix ?
Le vainqueur répondit :
Je n’envisage qu’un seul coup, mais c’est toujours le meilleur !

Silver Chess Set, 1926

Silver Chess Set
Version moderne du jeu de Man Ray, datant de 1926.

Man Ray, né Emmanuel Rudzitsky (1890 – 1976), peintre, photographe et réalisateur de films américains, acteur du dadaïsme à New York, puis du surréalisme à Paris, forma avec son ami proche Marcel Duchamp, la branche américaine du mouvement dada. Comme de nombreux artistes dadaïstes et surréalistes, le jeu d’Échecs fut pour lui une métaphore de la création artistique. Man Ray apprit à jouer avec Duchamp et développa sa vie durant une conception de l’échiquier « comme un champ de pensée claire, d’imagination impromptue et de surprise ». Les motifs échiquéens sont récurrents dans les œuvres de Man Ray, peintures, photographies et objets. Dès 1920, il esquisse quelques modèles et construit son premier jeu avec des matériaux épars trouvés dans son studio. Dans l’un de ses premiers jeux datant de 1926, le Roi est une simple pyramide, symbole de la royauté égyptienne. La spirale d’un violon, évoquant la crinière d’un cheval, deviendra un Cavalier.

Champions d’autrefois

avatar_bronsteinParfois, au cours mes lectures, je me demande comment les champions du siècle dernier joueraient aujourd’hui. Je pense que, après avoir fait une étude rapide des ouvertures modernes et regardé un ou deux tournois, les champions du siècle dernier, et même du siècle auparavant, auraient très rapidement occupé la même place qu’ils occupaient de leur vivant.

David Bronstein

Le roi des jeux et le jeu des rois

publicité échecs

Dans le passé de la publicité, américaine surtout, le Sex Sells (le sexe vend) était la base de nombreuses campagnes de promotion avec de jolies filles scintillantes et aussi dépouillées que possible… Puis, comme l’a noté le journaliste Ferruccio Pezzuto, le public se fatigua de ces pin-up pulpeuses et, plus féministe, protesta devant cet étalage mammaire. La réclame s’orienta vers d’autres sujets tels que notre jeu. Mais ce monde raffiné des Échecs décrit par la publicité est très différent de celui que nous observons. La pub montre souvent des personnages chics, évoluant dans un cadre luxueux, donnant l’image d’un sport / jeu pratiqué par une minorité riche et célèbre et non, comme malheureusement, il est vrai, par une minorité « en soi ».

Les chercheurs ont montré que l’utilisation de notre jeu dans la publicité se fonde sur trois facteurs :

  • la classe et l’élitisme : la publicité de certains produits exploite la séduction et le snobisme du public. Seuls ceux qui s’habillent ainsi ou achètent telle boisson pourront appartenir au petit groupe des joueurs d’Échecs privilégiés.
  • l’intelligence : seuls les esprits supérieurs comme les joueurs d’Échecs sont assez futés pour acheter notre boisson au coca ou acheter notre voiture… Seuls ceux qui sont intellectuellement supérieurs choisissent nos produits !
  • le langage échiquéen est devenu d’usage plus courant : Faites échec à la soif, La reine des voitures, Placez-vous sur l’échiquier européen avec notre banque

La publicité, en conclusion, reprenant la définition bien connue, Le roi des jeux (pour l’élite intellectuelle) et le Jeu des Rois (pour l’élite sociale) cherche à présenter le cliché du joueur d’Échecs intello et snobinard. Et nous savons bien, à fréquenter quotidiennement nos clubs, qu’il n’en est rien.
3060

Paradis échiquéen

Passe-moi l'ciel
Passe-moi l’ciel, du dessinateur Stuf sur des scénarios de Janry,  nous conte une vie après la mort pas triste. Chaque espèce, voire chaque objet, possède son propre paradis chacun gardé par un Saint Pierre qui vérifie sur son ordinateur si une personne peut entrer ou doit être redirigée en enfer. Un Saint Pierre, un peu fainéant, bon vivant et amateur de parties de billard au côté de son ami Nestor (La Mort).

Le jeu d'Échecs et ses rapports avec les arts, les sciences humaines, la politique, le quotidien…