Archives de catégorie : Télé-Échecs

Envoûtement

Dans ce très court-métrage d’animation, travail de Létitia Lambrecht, étudiante en jeu vidéo, des échiquiers semblent figés pour l’éternité dans un univers médiéval. « Le personnage principal est la créatrice du jeu d’Échecs, explique-t-elle. Elle vit dans un village où ils vénéraient autrefois les signes astrologiques en tant que dieux depuis des siècles. Ces signes astrologiques, vexés d’avoir été oubliés, envoûtent les pièces d’Échecs ».

Les Quatre

Hercule Poirot
David Suchet arbora la légendaire moustache du détective Hercule Poirot pendant 24 ans.

Alors que la menace d’une nouvelle guerre plane, Hercule Poirot assiste à un gala d’Échecs en faveur de la paix, organisé par Abe Ryland. L’hôte doit y affronter le célèbre maître russe Savaranoff. Mais peu après le début de la partie, le professeur s’effondre, comme foudroyé. Hercule Poirot enquête avec son vieil ami Japp, désormais commissaire adjoint, mais meurtres et disparitions commencent à s’enchaîner. Tysoe, un journaliste, affirme que Ryland n’est pas celui qu’il prétend être et qu’il aurait des liens avec les «quatre grands», une organisation criminelle qui cherche à dominer le monde.

G-Star

G-StarG-Star
Quatre ans après leur première collaboration, Magnus Carlsen resigne en 2014 avec la marque de vêtement G-Star Raw. Le champion du monde, âgé de 23 ans, incarne la collection Printemps-Eté 2014 de la marque aux côtés de l’actrice et mannequin britannique Lily Cole, dans un clip déstructuré, mettant en avant leurs visages si singuliers. Carlsen et Lily Cole mènent une partie d’Échecs surréaliste « qui met à la fois la force et la stratégie à l’épreuve » écrit l’entreprise dans un communiqué de presse. Carlsen reçut beaucoup d’éloges (et beaucoup d’argent ?!) pour promouvoir les Échecs d’une manière moderne et jeune. Mais il est resté « un type assez normal », affirme Nigel Short et ce, malgré le million de dollars qu’il gagne par an. Nous voilà rassurés !

Concentration

Au journal de 20 h, dimanche 13 décembre 2015.

Comment faire abstraction et permettre à notre cerveau de prendre la bonne décision. Des méthodes existent comme la pratique de la sophrologie qui permet de se focaliser sur sa respiration, en oubliant les bruits extérieurs. Dans une entreprise parisienne, toutes les deux semaines, la cafétéria se transforme en salle de méditation, pendant une quinzaine de minutes, une façon d’évacuer le stress et de se remettre au travail, en toute sérénité.

Caguade

C’est rassurant de voir que même les Grands Maîtres font parfois de caguades ! Effondré, Kasparov abandonna et quitta la scène immédiatement. La partie Anand – Kasparov, Geneve PCA-GP Credit Suisse 1996 commentée par Éric Birmingham dans L’humanité :

64 cases pour un Génie – Partie 2

Été 1972, en plein bourbier vietnamien et irlandais, le Monde a les yeux rivés sur Reykjavik où se déroule « le match du siècle » entre le prodige américain des échecs Bobby Fisher et le Soviétique Boris Spassky, champion du monde en titre. Lorsqu’en 1972 le grand maître américain Robert James Fischer ravit la couronne mondiale au champion russe Boris Spassky, le jeu d’échecs, pour la première fois de son histoire, fait la Une des journaux du monde entier. Pour le grand public, influencé par les mass media, Fischer, représentant de la culture occidentale, a terrassé un symbole fort du bolchevisme. Manichéenne, cette théorie simpliste est intelligemment revisitée par la réalisatrice du film, Liz Garbus, qui a orienté la trame de son œuvre sur la personnalité singulière de Fischer.

64 cases pour un Génie – Partie 1

« Les Échecs abiment les maîtres, tourmentent leur esprit de telle façon que la liberté intérieure des plus forts doit en souffrir », a écrit Albert Einstein. C’est sur cette citation que s’ouvre ce documentaire passionnant dont les 88 minutes semblent illustrer ce terrible résumé en retraçant l’histoire de Bobby Fischer décrit comme « isolé, étrange, dérangé, génial et arrogant », qui a voulu être champion du monde d’échecs, remporta ce titre prestigieux et se retira des compétitions pendant 20 ans. En 1958, Robert James Bobby Fischer, alors âgé de quatorze ans, stupéfia le monde des Échecs en devenant le plus jeune Grand Maître de l’histoire, lançant ainsi une carrière qui allait faire de lui une légende. Pendant les quinze années qui suivirent, son incroyable ascension au sommet du jeu captiva le monde entier et permit aux Échecs de connaître un essor international considérable. Puis, à l’apogée de sa réussite, Bobby Fischer prit tout le monde par surprise en décidant de disparaître des yeux du grand public.

Le prisonnier – Échec et mat

Le Prisonnier (The Prisoner) est une série britannique en 17 épisodes de 52 minutes, créée par l’écrivain et ancien agent des services secrets George Markstein et Patrick McGoohan, acteur principal, scénariste, et producteur, série culte dont le tournage démarra en 1966.

Un agent secret démissionne. Alors qu’il boucle ses valises,  un gaz s’échappe. Endormi, il se réveille prisonnier du village. Il s’agit d’un lieu aux apparences idylliques, mais l’envers du décor est le suivant : personne n’a de noms, ce sont tous des numéros. Mélangé avec des prisonniers et des gardiens que rien ne permet de distinguer, à chaque épisode le protagoniste affronte l’impensable interrogatoire comme un procès kafkaïen fondé sur la fameuse réplique : “Nous voulons des renseignements”. Il tentera de s’échapper 17 fois. Seule, la dernière sera la bonne, mais avant de réussir cet exercice périlleux, le numéro 6 jouera métaphoriquement une partie d’Échec contre l’énigmatique numéro 1 via le numéro 2. « Ce n’est pas sans rappeler le chevalier du Septième Sceau, écrit Gilles Visy sur Cadrage.net, qui combat la mort sur l’échiquier de la vie. »

Le Prisonnier
Patrick McGoohan sur le tournage du Prisonnier.

Dans le neuvième épisode, le numéro 6 est invité à participer à une partie d’Échecs géante, où les pièces sont remplacées par des humains. Lui-même tient le rôle de pion de la reine. Durant la partie, le roi avance de sa propre initiative, ce qui lui vaut d’être immédiatement expulsé du jeu et emmené par des gardes à l’hôpital, où l’attend un traitement musclé de réhabilitation. À l’issue de la partie, le numéro 6 discute avec un ancien champion, un homme âgé marchant à l’aide d’une canne. Celui-ci lui explique qu’il est impossible de s’évader du village, à moins de déterminer au préalable qui sont les gardiens et qui sont les prisonniers. Le prisonnier s’attelle immédiatement à la tâche…

L’épisode en entier sur youtube_logo.

Mathématiques et jeu d’Échecs

Les mathématiques comme les Échecs sont un jeu. Vingt-cinq ans  avant Deep Blue, François Le Lionnais, mathématicien et président de l’association des écrivains scientifiques, parle des Échecs et du jeu sur l’ordinateur dans l’émission Horizons, le 20 novembre 1972. L’acteur Philippe Nicaud, conseillé par son fils, 9 ans, affronte un ordinateur. L’archaïsme du matériel fait aujourd’hui sourire et permet de mesurer le chemin parcouru.