Archives de catégorie : Publicité

Viagra-Chess

Le noble jeu des Échecs serait-il aphrodisiaque ? Il semblerait, puisque le laboratoire Pfizer l’utilise pour vanter les mérites de son produit : « Profitez de nouveau de ce que vous aimez le mieux ».viagra

Ce n’est pas la première fois que cette entreprise l’utilise. En 2002, une publicité indienne met en scène deux vieillards. Le perdant chantonne un irritant sssssssssss qui oblige son adversaire à filer aux toilettes. Le malicieux saisit cette occasion pour tricher. En tout cas, pour ce laboratoire, les Échecs ne sont point un sport cérébral, puisque tout semble se passer en dessous de la ceinture !

Finances et Échiquier

Créée en 1991, La Financière de l’Échiquier est une des principales sociétés de gestion de portefeuille indépendantes en France. Elle appartient à 100 % à ses dirigeants et à ses salariés. Cette société de gestion a créé une fondation pour mener à bien des projets de lutte contre l’exclusion.

Une fois de plus, la richesse métaphorique de notre jeu permet au publicitaire, en quelques secondes, de suggérer l’essentiel : l’investisseur déraisonnable et B se précipitant dans des déficits abyssaux ; le petit p mal conseillé qui fonce tout droit à la catastrophe et le K, bien sûr, qui vous fera gagner des pépettes.

La Financière de l’Échiquier à choisit sans doute son nom par rapport à L’Échiquier du duché Normandie du Moyen Âge, puis du royaume d’Angleterre (traduit par Exchequer), l’équivalent de la chambre des comptes des autres royaumes et principautés, juridiction souveraine spécialisé dans les affaires de finances.

Ne vous pressez pas !

Cruzan Rum est un producteur de spiritueux situé à Saint Croix, U.S. Virgin Islands. Fondée en 1760, il revendique la distinction de « la distillerie la plus honorée dans le monde ».

Une fois de plus, joueurs d’Échecs et alcool semblent faire bon ménage. Notre performance elo serait-elle proportionnelle à notre taux d’alcoolémie ? C’était, en tout cas, l’avis d’un des affreux jojos de l’histoire de notre jeu, Joseph Henry Blackburne (1841-1924), surnomé La Peste Noire, qui soutint la théorie selon laquelle boire du whisky améliorait la qualité de jeu parce que, disait-il, « l’alcool éclaircit l’esprit ». Fidèle à ses idées, sa vie durant, il tenta de prouver sa théorie toutes les fois qu’il le pouvait par des cuites sévères, qui furent nombreuses durant ses 83 années de vie.

Jeu par correspondence

Sous un aspect humoristique, cette publicité pour 7up (Seven up), la boisson créée au début des années 20 par Charles Leiper Grigg, véhicule une nouvelle fois l’idée reçue sur le joueur d’Échecs, personnage solitaire et monomaniaque, uniquement préoccupé par sa seule passion, au détriment même de sa survie, image largement répandue dans la littérature du Joueur d’Échecs de Stefan Zweig à La Défense Loujine de Nabokov.

Seven up

Tooheys Old Chess Board

Tooheys Old chess

Tooheys Old est une bière brune australienne, brassée depuis 1869. En 2010, l’agence de publicité Saatchi à la bonne idée d’imprimer un échiquier au dos du pack de 24 bouteilles. À l’intérieur de chaque capsule est dessinée une pièce et comme il vous faut 32 pièces pour jouer… vous n’avez plus qu’à courir au super marché du coin pour compléter votre jeu !

Résultat de la campagne : 64 814 packs vendus le premier mois !

200707150218

Sfr : Les Échecs

En 1996, le téléphone mobile n’était pas encore ce prolongement naturel de la main humaine. Coûteux et encore réservé à une élite, SFR utilise une fois de plus l’image chicos et snobinarde de notre jeu pour vendre leurs produits. Image fausse, bien sûr, mais qui fait sans doute du mal à la démocratisation des Échecs.

Jouez-vous mieux quand vous êtes éméchés ?

métaphore publicité

Les Échecs ne sont sûrement pas le jeu le plus en vogue, mais font partie intégrante de notre culture, au point qu’ils sont fréquemment utilisés métaphoriquement. Ils sont même devenu un motif populaire dans la publicité, en particulier pour l’alcool et le tabac. Les Échecs conservent cette aura d’intellectualisme et de bon goût. Cette image se reflète dans les annonces axées sur les consommateurs. Les annonceurs sont copieurs, bien sûr. Donc, dès qu’un organisme a lancé une campagne avec un thème, d’autres rapidement emboîtent le pas.