Archives de catégorie : Publicité

L’échiquier de Paris

échiquier Paris
L’Echiquier de Paris, bimestriel en janvier 1946 (format portrait de 21 par 27 cm).

La revue de l’après-guerre L’Échiquier de Paris, ancêtre d’Europe-Échecs fut publiée d’avril 1946 à décembre 1958. La publicité, la réclame comme l’on disait alors, y sévissait déjà :

Manger le pion !

Ce spot publicitaire, Chess, fut réalisé en janvier 2002 par l’agence Leo Burnett pour Fiat. Il reçut la médaille de bronze au Cannes Lions de cette même année. Pas de médaille, en tout cas, pour le respect des règles échiquéennes : notre brave joueur aux abois, qui croque le pion à belles dents, n’échappe pas pour autant à l’échec de la Dame. Si une fois de plus, notre jeu est porteur d’une image forte qui séduit les téléastes, l’on voit bien pourtant qu’il reste méconnu.

Cela m’évoque cette anecdote : au cours d’une compétition importante, Petrosian prit sa Dame pour exécuter un coup. S’apercevant alors que le coup était totalement perdant, il mit sa dame dans son café comme s’il s’agissait d’une distraction, demanda pardon à son rival et après l’avoir essuyé soigneusement, la reposa sur l’échiquier et continua la partie comme si de rien n’était.

Aides : Partie d’échecs

AIDES est la première association française de lutte contre le VIH et les hépatites virales, fondée par Daniel Defert en 1984 et reconnue d’utilité publique depuis 1990. En 1996, le réalisateur Lopez Félix réalise ce spot pour lutter contre l’isolement des malade atteint du sida avec un petit brin d’humour, mais avec une musique un peu larmoyante, propre à vous filer le bourdon. Déjà, en 1990, une carte postale jouait sur le double sens d’échecs pour lutter contre le sida.

sida échecs
Un clic pour le recto.

Carte postale tirée d’une affiche sélectionnée lors d’un concours en 1990 « Le sida tue par ignorance, l’information tue le sida, aidez-nous ! ».

Super-héros

En 2015, le fournisseur d’accès internet haut débit Altibox, avec plus de 350 000 clients en Norvège, lance son nouveau champion commercial : Magnus Carlsen. Le message du film est, selon le communiqué de presse, que Carlsen illustre la course du super-héros dans la lutte pour l’espace sur le web. C’était la quatrième fois que Magnus jouait dans une pub après ses deux films pour les vêtements G-Star et un troisième pour Porsche.

Red Bull donne des ailes

Hikaru Nakamura a signé un contrat de sponsoring avec Red Bull, l’une des marques mondiales les plus connues. Très active en matière de sponsoring et de marketing, l’entreprise est aujourd’hui associée à près de 500 athlètes et quelque 600 manifestations sportives. La société autrichienne de boisson a parrainé certains des athlètes les plus audacieux y compris le parachutiste Felix Baumgartner qui fit un saut 128,100 pieds.
Red Bull

« Je pense que travailler avec Red Bull pourra donner aux Échecs plus d’expositions ; c’est une première étape dans l’évolution de son image ».