Archives de catégorie : Pin-Up

Comme une Pin up

La pin-up, représentation quelque peu machiste de la femme, dessinée ou photographiée dans une pose « sexy » dans les calendriers américains, d’où l’expression anglo-saxonne de « pin-up girl », est la jeune femme qu’on épingle au mur. Le terme est employé pour la première fois en 1941, popularisé par les GIs pendant la Seconde Guerre mondiale. Depuis leur apparition, les pin-up, fantasmes des ados des années cinquante, sont restées un symbole de charme et d’érotisme régulièrement remis au goût du jour.

Douglas Kirkland – Maria Grazia Cucinotta, 2014

L’actrice italienne Maria Grazia Cucinotta, le photographe Douglas Kirkland et le critique de cinéma Vincenzo Mollica, ont publié en 2014 Come una pin up dans lequel l’actrice rend hommage à ce style en se présentant  à la manière de la pin-up classique. L’objectif de cet ouvrage était bénéfique puisqu’une partie de ses bénéfices était destinée à encourager la recherche contre le cancer du sein.

Ce cliché fait référence au tableau de Gil Elvgren qui, depuis les années trente, est le pape de la pin-up américaine, réalisé en 1964 pour l’agence de publicité Brown & Bigelow. Une autre variation par l’actrice américaine Carla Gugino, publiée dans le magazine Vanity Fair en 2008.

Sensualité

Le jeu d’échecs, métaphore des rituels de l’amour, est souvent utilisé par les photographes pour renforcer la sensualité de leurs modèles, reflétant l’érotisme même de ce jeu où il faut dominer, pénétrer les défenses, sensualité ou le plaisir est de dominer ou d’être dominé.

Atlan Dacla échecs
L’actrice française Corinne Dacla, photographiée à Paris en 1980 par Jean-Louis Atlan

Corinne Dacla débute au cinéma en 1977 dans le film de Diane Kurys Diabolo Menthe. Jean-Louis Atlan est photojournalisme. Ses œuvres ont paru en couverture du Time, News Week, LIFE et New York Times Magazine.

Un modèle de président

Nancy Berg échecs
Nancy Berg, 1956 – Pthopgraphie de Inge Morath, Magnum

Nancy Berg, modèle et actrice américaine, née en 1931, commença sa carrière, après s’être enfuie de chez elle à 16 ans, dans des publicités télévisées pour les appareils ménagers. Le 4 août 1954, le chroniqueur Leonard Lyons la décrivait comme un « modèle à prix élevé » qui rapporte quarante dollars de l’heure. Le jeu n’est pas un élément du décor, passionnée des échecs, elle fut la présidente de l’Actors Studio Chess Club.

    Nancy Berg échecs    Nancy Berg échecs

Avec son mari, l’acteur Geoffrey Horne – Dino Jarach, 1958 et photographiée par Anthony Calvacca en 1955

Playboy

Playboy échecsPlayboy, revue de presse masculine américaine qui bouscula les normes puritaines, fut fondé à Chicago en 1953 par Hugh Hefner. Connu pour ses playmates et ses photographies érotiques, mais aussi pour certains de ses articles de qualité. « Cette playmate aime les chiots et les pigeons et les gens aussi. Cette beauté, à la chevelure sauvage, est une opératrice téléphonique new-yorkaise. Elle s’appelle Gloria Walker. Elle a 18 ans, née et a grandi dans le Bronx. Gloria ne joue ordinairement pas aux échecs dans une telle tenue », précise le magazine.

Playboy échecs
Playboy de juin 1956
Playboy échecs
Gloria Walker, Miss Juin 1956,  Chess Checkmate photographié par Herman Leonard

The Chess Pin Up Calendar

The Chess Pin Up Calendar de Leslie McAllister, 2012

Conçu par Leslie McAllister, photographe américaine installée à Paris et amatrice d’échecs : « Je participe moi-même à des tournois et, je me suis toujours demandé pourquoi, je ne voyais pas plus de femmes jouer. J’ai également travaillé pendant un certain temps en tant que danseuse topless et j’ai remarqué que mes clients semblaient toujours un peu confus quand je leur disais que je m’intéressais à des choses comme les échecs, l’art ou l’histoire grecque. La combinaison de ces expériences m’a amené à me demander pourquoi il y a un tel fossé dans la façon dont nous opposons la beauté physique et la beauté intellectuelle chez les femmes. Pourquoi les gens ne considèrent pas automatiquement l’intelligence de la même manière que l’aspect sexy ou la nudité. J’ai également marqué, tout au long de ce calendrier, des dates importantes pour les échecs féminins. Je voulais rappeler que les femmes peuvent, et le font régulièrement, rivaliser intellectuellement avec les hommes. »

Voilage aérien

poste aerienne echecs
Timbre de Ma. C. Mullin

Timbre de poste aérienne, imprimés par lithographie au Portugal, et émis par le Paraguay, le 18 juin 1984, à l’occasion du 60anniversaire de la FIDE, fondée à Paris, le 20 juillet 1924. On se demande quel lien cette belle rousse, légèrement vêtue, entretient avec les Échecs et l’aéropostale. Sinon que son voilage est pour le moins… aérien !