Archives de catégorie : Philatélie

18e Championnat du Monde

Après la Bulgarie, émettrice du premier timbre sur les Échecs en 1947, des centaines d’autres furent créés partout dans le monde à l’occasion de compétitions ou pour évoquer des Grands Maîtres. L’année suivante en 1948, l’Union soviétique emboîte le pas en émettant trois timbres à l’occasion des championnats du monde organisé du 2 avril au 16 mai 1948 à La Haye, puis à Moscou. Avant 1948, le nouveau champion du monde était celui qui avait battu le précédent dans un match singulier. La mort d’Alekhine crée une vacance du titre qui rend cette procédure impossible. Max Euwe (Pays-Bas) ; Mikhail Botvinnik, Paul Keres et Vassily Smyslov (URSS) ; Samuel Reshevsky (États-Unis) s’affrontent dans un quintuple tournoi toutes-rondes. Ce fut Mikhail Botvinnik qui le remporta et entama ainsi une domination soviétique qui dura plus de vingt ans, jusqu’en 1972.

philatélie championnat échecs
Ces timbres  commémorent le 18e Championnat du Monde officiel, à La Haye, Pays-Bas, du 1er au 25 mars et à Moscou, 10 au 18 Avril 1948.

Comme Keres perdit ses quatre premières parties contre Botvinnik, on soupçonna Keres d’avoir été contraint à mal jouer pour permettre à Botvinnik de remporter l’épreuve. L’historien Taylor Kingston examina les éléments disponibles et conclut que les autorités soviétiques avaient donné de forts indices à Keres selon lesquels il ne devait pas empêcher Botvinnik de gagner. Botvinnik ne découvrit ceci qu’à la moitié du tournoi et protesta si énergiquement qu’il courrouça les officiels. Keres n’a probablement pas perdu de partie délibérément contre Botvinnik ou contre un autre participant. Dans une entrevue ultérieure en deux parties avec Kingston, le grand maître et officiel soviétique Youri Averbakh pense que « Staline n’aurait pas donné d’ordre pour que Keres perde contre Botvinnik, Smyslov aurait probablement été le candidat préféré des officiels, Keres était soumis à une pression psychologique intense en raison des multiples invasions de son pays natal, l’Estonie et de son traitement par les Soviétiques jusqu’à fin 1946, et Keres était moins fort mentalement que ses rivaux ».

Une des parties de Botvinnik contre Keres :

Timbré d’Échecs

Le jeu d’Échecs est une thématique particulièrement prisée des opérateurs postaux et des philatélistes. Plusieurs centaines de timbres émis depuis des dizaines d’années partout dans le monde en attestent. C’est en 1947, à l’occasion des Jeux Balkaniques disputés en novembre à Sofia que la Bulgarie émit le premier timbre dessiné par St. Kancer en même temps que quatre autres concernant le sport. Il représente un cavalier blanc sur fond rouge.

bulga47
Bulgarie 1947, le premier timbre émis au monde sur le thème des Échecs

La Hongrie emporta la compétition avec une équipe composée, selon Alain Delobel, des joueurs suivants, dans l’ordre alphabétique, on trouve : Bakonyi, Benko, Barcza, Florian, Furster, Gereban, Szabo et Szny.

1947.h2
Ce timbre est issu d’une série de 5. Chaque timbre symbolise un sport pratiqué lors de ces Jeux Balkaniques.

Une partie de Paul Benko de 1947 se terminant par un sacrifice de Dame :