Archives de catégorie : Citation

L’attrait du hasard

« L’amusement que je prends à tirer un brusque parti d’un bizarre concours de circonstances m’a fait perdre beaucoup de parties d’échecs […] Je ne résiste pas à l’attrait d’un coup hasardeux, séduction de l’inopiné qui, dans certains cas, mais bien rares, peut mener aux plus fécondes découvertes. »

André Gide

Le poète Raymond Queneau décrivait le jeu d’André Gide comme « un jeu d’attaques et de pièges ». « On se croit un gangster », dit-il de lui dans son journal.

Pureté et beauté

échecs beauté pureté
Duchamp et Dali jouant aux échecs durant le tournage du film A Soft Self-Portrait, 1966 – Cliché de Pere Vehi.

« Je suis toujours une victime des échecs. Il a toute la beauté de l’art — et bien plus encore. Il ne peut pas être commercialisé. Les échecs sont beaucoup plus purs que l’art dans leur position sociale. »

Marcel Duchamp

Vivant échecs

Pastoureau échecs vivant
Échiquier de Charlemagne – Reine, fin du XIe siècle

« En fait, par rapport à l’esprit même du jeu, le véritable sacrilège n’est pas de jouer aux échecs avec des pièces humaines, mais avec des pièces en plastique, n’ayant aucune âme et ne laissant passer aucun fluide. De ce point de vue, jouer contre l’ordinateur, c’est-à-dire avec l’électricité, vaut peut-être mieux que de pousser sur l’échiquier des pièces de bakélite ou de celluloïd, matériaux froids et morts. »

Michel Pastoureau, L’échiquier de Charlemagne

Michel Pastoureau, médiéviste, évoque ici l’importance pour les hommes du Moyen Âge du choix des matériaux qu’ils utilisaient. L’ivoire, par exemple, était riche de vertus provenant de l’animal qui l’avait fourni. Et même le bois, arrivé plus tardivement dans la confection des échiquiers et pièces, n’étaient pas choisi au hasard, mais en fonction des énergies positives et négatives attribuées à telle ou telle essence. « Le jeu d’échecs resta longtemps associé à l’idée et à l’utilisation de pièces vivant sur l’échiquier de leurs matériaux même, qu’il soit animal ou végétal. »

Torture mentale

échecs Torture mentaleQuel jeu, écrivait Andy Soltis, peut à ce point obséder un être humain, réduit, comme l’évoquait Wilhelm Steinitz, à un chimpanzé jouant avec une montre à gousset. The American Chess Bulletin décrivait la nature vicieuse du jeu ainsi : « Les échecs sont décrits à tort comme un doux passe-temps. En réalité, ils réservent les tortures les plus exquises de l’Inquisition espagnole combinées à celles d’un sorcier puritain tourmenteur. Le joueur ne peut même pas appeler à l’aide, car nul ne peut comprendre que retirer l’ongle d’un ennemi avec des pinces chauffées au rouge est un enfantillage en comparaison avec la perte d’un pion au dixième coup, forçant l’abandon, faute de ce pion, au quatre-vingt-septième coups. »

Andy Soltis, Chess to enjoy, 1947

« Les échecs sont une torture mentale », ajouta Garry Kasparov.

Jeu sérieux

Jacques Bernard échecs citation
Dessin de Christophe Bertin dit Berth

« Le jeu d’échecs, et c’est sans doute ce qui constitue son originalité profonde, se situe à la limite des activités sérieuses et des activités ludiques. D’une part, c’est un jeu, et comme tel, il en porte certaines caractéristiques : fantaisie, absence de besoin, insouciance, irresponsabilité, mais il appartient aussi au domaine du sérieux, de l’effort, de l’application, du travail. »

Jacques BernardSocio-anthropologie des joueurs d’échecs

Dessin en noir et blanc

Marcel Duchamp échecs dessin

« En soi, le jeu d’échecs est un passe-temps, un jeu quoi, auquel tout le monde peut jouer. Mais je l’ai pris très au sérieux, et je m’y suis complu parce que j’ai trouvé des points de ressemblance entre la peinture et les échecs. Objectivement, une partie d’échecs ressemble beaucoup à un dessin à la plume, à cette différence près que le joueur d’échecs peint avec des formes en noir et blanc, toutes préparées, au lien d’inventer des formes comme le fait l’artiste. »

Marcel Duchamp
Interview avec James Johnson Sweeney, The Writings of Marcel Duchamp,
edited version of an NBC-TV interview at the Philadelphia Museum of Art, New-York, Salt Seller ed, 1973.

Jouvence

Vlastimil citation échecs

« Je crois que les échecs possèdent une magie qui est aussi une aide plus on avance en âge. On oublie son genou atteint de rhumatisme et plein d’autres événements semblent être futiles en comparaison avec une catastrophe sur l’échiquier. »

Hort Vlastimil, Grand-maître International tchécoslovaque.