Archives de catégorie : Cartes Postales

Veni, vidi, vici

Échecs et Mat ! Carte postale de Théodor Zasche (1862-1922). Editeur M. Munk, Vienne 1917. Hindenburg met ne échec le Tzar Nocolas II.

Vainqueur, on reste sur le champ de bataille ; vaincu, on ressuscite ses morts, et on recommence le combat ; un peuple de spectateurs vous complimente, ou vous console, selon la chance ; six fois par jour, on passe sous des arcs triomphaux ou sous les fourches caudines ; et l’heure qui sonne à la pendule du champ-clos vous retrouve toujours, là, sur le même terrain.

Joseph Méry, Le joueur d’échecs (1840)

Andreas Paul Weber

Andreas Paul Weber

Cartes postales d’Andreas Paul Weber (1893-1980), artiste allemand qui, le premier, mit ses talents au service de publications de résistance à Hitler, jusqu’à son arrestation par la Gestapo de juillet à décembre 1937.

Les échecs ne sont pas un jeu mais une maladie

malade

Carte postale datant de 1936 provenant peut-être de Roumanie.

Voilà, pour le moins, une utilisation du jeu étrange. Six jeunes hommes très élégants en visite à l’hôpital s’intéressent plus à la partie qu’a leur ami malade dans son drôle de pyjama (en costume également). Cela sent la pose bien sûr. Une photo souvenir d’étudiant en médecine ? Mais que diable vient faire là cet échiquier ? « Vous êtes malades et vous venez aux Échecs et vous oubliez tout… » écrit Vlastimil Hort.

« Les Échecs ne sont pas un jeu mais une maladie » est une citation de Sir Henry Campbell-Bannerman.