Archives de catégorie : Bande Déssinée

Zeitnot

Zeitnot est une bande dessinée française de style manga écrite par Ed Tourriol, dessinée par Eckyo et éditée par Les Humanoïdes Associés. Elle a pour thème principal les échecs. Le titre est tiré du terme échiquéen d’origine allemande Zeitnot qui signifie « crise de temps », lorsque les joueurs arrivent au bout de leur réserve de temps alors qu’ils ont encore de nombreux coups à jouer.

L’histoire raconte comment une jeune fille qui ne s’intéresse qu’à ses études va se retrouver enrôlée de force dans le club d’échecs de son lycée. Le jour de la rentrée dans la cour du lycée Clovis, le club d’échecs recherche un nouveau joueur. C’est aussi la rentrée pour Tristana Thibert, une nouvelle élève de seconde. Elle se retrouve à côté de Sophie Lambertin, petite amie de Youri Yakotchenkov, un des membres du club d’échecs. Elle se rend compte très vite que zeitnot manga echecsTristana est une très bonne élève et va tenter de l’intéresser au jeu. Mais Tristana ne pense qu’à ses études et passe son temps à étudier. Mais bientôt passionnée, Tristana se réalisera et prendra de l’assurance en participant aux tournois de son lycée. La compétition, la concentration et la réflexion vont lui apprendre des valeurs qui lui serviront très vite dans la vie de tous les jours. Ce manga à deux pôles : le monde des échecs, les parties bien évidemment, les théories de jeu, les termes utilisés, les stratégies principales et certaines tactiques pratiqués que ce soit en attaque ou en défense. Dans la droite ligne des mangas de sport nippons, on retrouve les canons du genre : le milieu scolaire, les copains, les idylles et le sens de la gagne, éventuellement pimenté de bons sentiments. L’histoire s’intéresse aussi à ses personnages attachants. Le scénario, signé Edmond Touriol, l’un des animateurs du studio Makma, a reçu le soutien de la FFE  : « Destinée à un public jeune, cette histoire correspond parfaitement à la volonté qu’à la Fédération Française des Echecs d’ouvrir sa discipline sur le monde extérieur, et en particulier vers le public scolaire ». La partie mise en scène dans le premier épisode reprend la fameuse partie de l’opéra jouée dans une loge  entre le génie américain Paul Morphy et le duc Charles II de Brunswick.

Un clic pour un extrait en Pdf

Les Pions Maudits

Pions Maudits
Les Pions Maudits, éditée par ElviFrance en janvier 1975

Les cheveux vous dresseront-ils sur la tête, comme à cette charmante jeune fille rousse, quelque peu dévêtue, à la lecture de l’effroyable histoire du jeune Maxililien et des événements étonnants qui causèrent la chute de sa lignée et sa mort précoce et malheureuse ? Terrificolor est une série de bandes dessinées, gentiment érotique, éditée par ElviFrance. Les Pions Maudits sont le troisième opus, paru en janvier 1975. Les auteurs sont inconnus.

Maximilian Jones, jeune homme de l’aristocratie galloise, vient de terminer ses études et rentre chez lui, au château appartenant à sa famille depuis longtemps et qu’il vient de recevoir de son père. L’explorant, il découvre une pièce dont la porte est scellée, y dénichant un antique jeu d’Échecs.

Son père, pour fêter son retour, organise une soirée. Il y rencontre la belle Sandy McDaniels. Lui faisant découvrir les trésors de sa demeure, il lui montre sa récente trouvaille.

En dépit de cette macabre découverte, Maximilien propose une partie à l’un des invités, Sir Douglas.

Pions Maudits

Le jeune homme gagne brillamment.

Pions Maudits

Les invités se retirent. Poursuivi par un gigantesque cavalier noir, la nuit de Maximilien est assombrie de cauchemars inquiétants. Au matin, Maximilien a oublié ses sombres rêves et une partie de chasse est organisée. Le cheval de Sir Doublas se cabre, entraînant sa chute et sa mort. De retour au château, triste et nerveux, Maximilien ressent une étrange et impérieuse envie de jouer. Tous les invités déclinent son offre, à l’exception de son père.

Pions Maudits

Maximilien bat son vieux père en quelques coups.

Pions Maudits

Au cours de la nuit, l’ancien se réveille et, pour profiter de la fraîcheur nocturne, grimpe au donjon. Un rat surgit inopinément, le faisant sursauté, et le vieil homme bascule dans le vide. Après cette double tragédie, Maximilien prend conscience que ces morts, survenues après une partie, ne sont pas fortuites. Que la pièce qui donna le coup final est intimement en relation dans les deux cas : le Cavalier pour sir Douglas et la Tour pour son malheureux père.

Pions Maudits

Maximilien fait part à Sandy de ses soupçons : l’échiquier est ensorcelé et cause la mort du vaincu. L’exécuteur est un équivalent de la pièce qui donne le mat et la mort. La jeune femme, âme forte, ne croit pas à de telles balivernes et pour lui prouver, lui propose une partie. Il refuse par crainte que la malédiction se porte sur sa bien-aimée. Mais ce que femme veut… Elle lui propose de jouer dévêtue !

Pions Maudits

 Après la partie et, sans doute, quelques prolongements, les deux amants se promènent dans la salle d’armes. Maximilien glisse, heurte une armure, une hallebarde se décroche et blesse mortellement la jeune femme. L’échiquier est bien maudit. Désespéré, il tente de le détruire par le feu pour seul résultat, l’apparition d’un spectre (en petite tenue, comme il se doit)

Pions Maudits

« Je suis Dorothee Smallsonn, dit le spectre, et je vais te conter l’histoire de ta famille et pourquoi tu vas mourir ». Dorothee était la reine d’un petit royaume irlandais. Devant fuir la guerre, elle croit trouver refuge au château de Sir Archibald Jones, ancêtre de notre héros. Mais, ce Jones là, est de mauvais aloi, traître et sadique. Il jette la jeune fille dans un cul de basse fausse et la soumet à d’odieux sévices, se fabriquant un jeu d’Échecs avec ses restes.

Pions Maudits

Avant de trépasser, la jouvencelle lance sa malédiction : « Qui jouera avec ces pièces et perdra… perdra la vie ». Mais Archibald est un fort joueur et ne perdit aucune partie de son vivant.

Mais je n’ai jamais perdu une seule partie ! se défend Maximilien.
C’est ma main spectrale qui te guidait et tu es le dernier de ton engeance. Tu dois mourir ! lui répond-elle implacable et disparaissant.

Au cours de la nuit, les cauchemars l’assaillent à nouveau et le voilà pièce d’échecs, jouant pour sa vie. Sir Douglas et son père sont sur l’échiquier. Il perdra bien sûr.

Lecteurs, si du moins, la terreur de cette horrifique histoire ne nous as pas obscurci le jugement, nous pouvons nous désoler du peu de connaissance des lois échiquéennes des forces de l’enfer, qui s’entêtent à placer l’échiquier une case noire à la droite des joueurs, ce qui, ici-bas ou dans le royaume des enfers, ne sera jamais permis ! Mais n’est-ce pas l’astuce du démon, de transformer le bien en mal, de remplacer la lumière par l’obscurité ? Et le lendemain matin…

Pions Maudits

Mafalda

Mafalda

Petite brune à grosse tignasse, fille unique d’une famille de la classe moyenne argentine jusqu’à l’arrivée du petit frère Guille (en cigogne de Paris comme tous les enfants argentins). Elle s’appelle Mafalda, habite Buenos Aires. Caractère : curieuse, espiègle et drôlement intelligente. Date de naissance : 1963. Symbole d’anticonformisme pour plusieurs générations de lecteurs et héroïne de l’un des strips les plus célèbres au monde de Joaquín Salvador Lavado Tejón, dit Quino.

mafalda

quino

Kid Paddle

Kid Paddle

Kid Paddle, créé en 1993 par Midam (Michel Ledent), parut en album en 1996. Un garçon accro aux jeux vidéo et ses deux copains Horace le génie et Big Bang le simplet, jouent des tours à Carole, la sœur de Kid. Un univers de gamers, de rire et de bonne humeur.

midam-2007

Érudition

Son petit chapeau, son gros ventre et sa canne, Achille Talon, archétype parfait du français moyen, petit bourgeois maladroit et sympathique, mais aussi grand héros et grand savant, parcours les pages de Pilote depuis 1963. Michel Greg, son créateur, lui façonna un petit monde à sa mesure : un pavillon coquet en banlieue, un voisin agaçant (Lefuneste), une fiancée snobe (Virgule de Guillemets), un père amateur de bière et aussi une brave maman qui lui bichonne de bons petits plats. Achille, après un discours savant (il connaît l’encyclopédie par cœur), tente d’initier Lefuneste aux Échecs…

Un clic pour agrandir et voir les planches en format PDF.

$_57

Achille Talon

Achille Talon
Almanach Achille Talon, 1981.

Le 7 novembre 1963, Achille Talon apparaît dans les pages du Pilote numéro 211. Un peu à l’instar de Gaston Lagaffe, il n’est, à ses tout débuts, qu’un héros secondaire, bouche-trou pour boucler le magazine. Mais rapidement, la création de Michel Greg va recueillir les suffrages du public et devient un des piliers du journal.