Les vertus des oranges

Knight Brand, 1890-1900, lithographie 25 x 27 cm

La société fruitière nord-américaine Ely Gillmore Fruit Co. de Los Angeles a conçu à partir de 1890, une série d’étiquettes pour les boîtes dans lesquelles les oranges étaient emballées avec des motifs échiquéens. La majorité des étiquettes furent imprimées par des lithographes de Los Angeles et de San Francisco, telles que la Western Lithograph Company et la Schmidt Lithograph Company.

Cavalier, Fou, Tour, Reine et Roi, les oranges étaient-elles, en ce début du XXe, un désert des classes supérieures. Les pions (peones* pour les nombreux latinos de Californie) manquent, ils étaient probablement sur le terrain en train de cueillir les fruits.

Label de Meyer W. Chess Brokerage Company de San Fernando, 1927

Les oranges ont sans doute des vertus échiquéennes insoupçonnées puisqu’une autre compagnie les utilisa également comme label.

* En espagnol, peon est le pion d’échecs, mais aussi l’ouvrier non qualifié, la catégorie professionnelle la plus basse, en particulier celle qui travaille dans le secteur de la construction ou sur le terrain.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *