Carnets de voyage

Les superbes calligraphies et dessins de José Naranja.

« Il était une fois un si bon joueur d’échecs qu’il perdait toutes ses parties. Son esprit brillant pouvait anticiper de nombreux coups de ses rivaux. Mais son corps était si rempli d’inquiétude qu’à la fin, il abandonnait, ne considérant que les coups gagnants de ses adversaires. Il jouait quelques coups, puis abandonnait. Toujours de la même façon. Non seulement, il ne gagna jamais une partie, mais il ne sut jamais apprécier le jeu.

Comme dans la vraie vie, s’inquiéter trop et ne voir que le pire, paralyse. Nous devons laisser la vie s’écouler librement. »

José Naranja, ingénieur aéronautique madrilène, a une passion pour les voyages qu’il consigna tout d’abord dans de légendaires carnets de moleskine. Comme les autres voyageurs, Naranja y collectionne timbres et autres éléments des pays visités, mais les accompagnant d’une calligraphie exquise, d’une décoration et d’une illustration riches de superbes détails colorés, les transformant en de véritables œuvres d’art.

Au fil du temps, Naranja perfectionna son travail, fabriquant désormais ses propres cahiers, en choisissant les papiers qui répondent le mieux à ses idées et en expérimentant sans cesse avec des encres, des stylos et des pinceaux. Cuadernear* est le néologisme que Naranja a inventé pour décrire son activité.

* Cuaderno : carnet en castillan.