La reine des tourbières

Reine en ivoire de morse, 73 mm, Scandinavie XIIIe – Dublin, National Museum of Ireland, Gothic Ivories Project

La reine est assise sur son trône comme ses consœur de l‘Île de Lewis, avec cette attitude particulière et énigmatique de la main contre le visage. Que peut-elle exprimer : le chagrin, le désespoir, la patience, le calcul, la désapprobation ou la surprise ?

Elle aurait été trouvée dans une tourbière dans le comté de Meath avec plusieurs autres pièces vers 1817 et fut acquise par la Royal Irish Academy dans le cadre de la collection de George Petrie en 1866. Si d’autres pièces ont effectivement été trouvées, elles sont aujourd’hui inconnues.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *