Leonardo da Cutro et Ruy Lopez

lecutro ruy-lopez échecs
Luigi Mussini – Leonardo da Cutro et Ruy Lopez jouent aux échecs à la cour d’Espagne, 77 x133 cm, 1871

De gauche à droite : Ruy López (assis), le duc de Lorraine, Fray Diego de Chaues (alors confesseur du roi), Leonardo Da Cutro, Don Cristóbal de Mora, Philippe II (assis), l’Infante Isabelle Clara Eugenia, fille de Philippe II, sa femme de chambre, la duchesse de Lerma, la reine Anna Maria von Oesterreich, troisième épouse de Philippe II (assise), intendants du palais, et Jean d’Autriche (assis), vainqueur de la bataille de Lépante. Ruy Lopez est le seul à regarder l’échiquier.

Felipe II organisa à l’Escorial, ce qui sera le premier tournoi international d’échecs de l’histoire, bien que n’ayant pas encore de personnage « officiel ». L’atmosphère d’échange culturel de l’époque conduit à la rencontre des meilleurs joueurs d’Espagne et d’Italie. Les participants étaient les Espagnols Ruy López et Alfonso Cerón, ainsi que les Italiens Paolo Boi et Leonardo da Cutro, surnommé « Il Puttino » le petit, qui avaient déjà été vaincus par López lors de ses voyages à Rome en 1560 et 1573.

Il fut établi que le vainqueur du tournoi serait le premier à remporter trois parties. Contre toute attente, alors que Lopez en avait remporté deux et qu’il ne lui en fallait plus qu’un pour conserver le titre, « Il Puttino » remporta trois matchs de suite et fut proclamé champion du monde. Cinq ans plus tard, Ruy López mourrait.