Little story about East Orange

orange dylan echecs

Un texte de 1961 de Bob Dylan, apparemment jamais mis en musique. East Orange, une banlieue résidentielle de Newark, au sud de Paterson, est l’endroit où Woody Guthrie fut hospitalisé et décéda. Dylan lui rendit visite à l’hôpital. Ce texte exprime la désillusion précoce de Dylan. Il travaille, mais ça ne paie rien. Un monologue de Bob Dylan au Gas Light Cafe*,  le 6 septembre 1961

La première fois que j’ai travaillé à East Orange, dans le New Jersey,
Les gars, n’allez jamais à East Orange, dans le New Jersey,
C’est une ville horrible.
Je devais y jouer dans une cafétéria.
C’était tellement, tellement mauvais, les gens jouaient aux échecs.
C’était la seule chose à laquelle ils pensaient.
Échecs, échecs et échecs.
Les gens venaient vers moi :
« Si tu chantes, alors chante une chanson vraiment tranquille ».
Et au milieu de la chanson, on entendait : « Échec ».
Ou : « Hey, ce coup était très bon. »
Et toutes sortes de choses comme ça.

Oui, mes amis, c’était tellement horrible que j’ai fait un petit rêve,
La première nuit où j’ai travaillé, à jouer aux échecs.
Je rêvais que je travaillais à East Orange, dans le New Jersey,
Et quand j’ai fini, deux jours plus tard,
J’ai demandé au gars de me donner mon fric :
« J’ai travaillé deux jours pour toi. »
Il a dit : « Bon, okay, mais nous ne donnons pas de blé par ici. »
J’ai dit : « Ah Ouais ? » Il a dit : « Bien. »
Il m’a dit : « Nous payons avec des pièces d’échecs. »
J’ai en quelque sorte pas vraiment compris
J’ai dit : « Eh bien, donne-moi mes pièces d’échecs. J’ai travaillé deux jours ».
J’étais un peu… Je pensais… Je pensais qu’au début, il mentait,
Mais je les ai quand même prise.

Il m’a donné un roi et une dame pour deux jours de travail.
J’ai dit: « C’est bon, c’est bon. » Alors, j’ai pris mon roi et ma dame.
Je suis allé dans un bar, le bar le plus proche que j’ai pu trouver.
Je suis entré dans le bar et commandé une bière.
Je suis dans le bar. « Barman, que je dis, je peux avoir une mousse ? »
Que je sois damné s’il ne me donne pas une pinte.

Il m’a demandé de l’argent.
Je lui ai donné mon roi et ma dame.
Bon sang, il prend le roi et la dame,
Les colle dans sa caisse
Et me rend la monnaie : quatre pions, deux fous et une tour.
C’est toute l’histoire sur East Orange, New Jersey.

« First time I ever worked in East Orange New Jersey – folks, never go to East Orange New Jersey. It’s a horrible town. I went there to play in a coffeehouse in East Orange New Jersey.

It was a chess playing coffeehouse out there. It was so bad, uh, so bad, people playing chess out there. Uh, that’s all I thought about was chess and chess and chess. People come up to me, you play a song, and play a real quiet song and in the middle of the song you hear « check » and « hey they was a good move! » and all kinds of stuff like that.

And folks, it was so bad I had a little dream out there the first night I worked about this chess playing stuff. I dreamt I went to work out in East Orange New Jersey and uh by the time I quit in two days and I went there to ask the guy for my money.

I says « Can I have some money I worked two days for you » – he says « uh well okay we don’t pay money around here though » – and I says « uh, yeah? » – he says « uh well, » he says « uh yeah we pay chess men. » – I said « uh well give me my chess men then I worked two days » – I sort of – didn’t really figure – I thought he was lying at first but I took it anyway.

He gave me a king and a queen for working two days. I said fine I said okay. So I took my king and queen went down to a bar. Nearest bar I could find I walked in the bar and I ordered a pint. I got in the bar. Bartender I says « Can I have a pint? » I’ll be damned if he didn’t give me a pint.

He uh, asked me for the money. I gave him my king and queen. I’ll be damned. He took took that king and queen, threw them under the counter and brought me out four pawns, two bishops and a rook for change. That’s a story about East Orange New Jersey. »

* Le Gaslight Cafe, situé dans le quartier de Greenwich Village à Manhattan., également connu sous le nom de The Village Gaslight, ouvre ses portes en 1958 et devient un lieu de prédilection pour la musique folk.