Croisade

Guillaume de Tyr, né à Jérusalem vers 1130 parmi les Latins d’Orient de la seconde génération, fut éduqué à Jérusalem, mais à la fin de l’année 1145 ou au début de 1146, il part finir ses études en Europe, à l’époque où les chevaliers et souverains occidentaux s’apprêtent à partir dans la seconde croisade. Son plus grand ouvrage est une Historia rerum in partibus transmarinis gestarum en vingt-trois livres, mais inachevé.

croisade échecs guillaume tyr
Histoire de la guerre sainte par Guillaume de Tyr, traduction et continuation, 1201-1300 – Bnf

Au départ, un pape du XIXe siècle canalise la violence des grands barons envers les chrétiens d’Occident pour la détourner sur les infidèles d’Orient. Urbain s’adressa à la foule en français : « Ô peuple des Francs ! Peuple aimé et élu de Dieu ! De Jérusalem et de Constantinople, s’est répandue la grave nouvelle qu’une race maudite, totalement étrangère à Dieu, a envahi les terres chrétiennes, les dépeuplant par le fer et le feu. Les envahisseurs ont fait des prisonniers : ils en prennent une partie comme esclaves sur leurs terres, les autres sont mis à mort après de cruelles tortures. Ils ont détruit les autels après les avoir profanés. Cessez de vous haïr ! Mettez fin à vos querelles Prenez le chemin du Saint-Sépulcre, arrachez cette terre à une race maligne, soumettez-là ! Jérusalem est une terre fertile, un paradis de délices. Cette cité royale, au centre de la terre, vous implore de venir à son aide. Partez promptement, et vous obtiendrez le pardon de vos fautes ! Souvenez-vous aussi que vous recevrez pour cela des honneurs et la gloire éternelle au royaume des cieux. »
croisade échecs guillaume tyr

Le résultat, des milliers de croisés s’engagent, pour la plupart avec sincérité, la foi ancrée au plus profond d’eux-mêmes, afin de reconquérir Jérusalem. Ils y affrontèrent les infidèles, mais découvrirent également ce jeu étrange qu’ils emmenèrent dans leurs fontes à leur retour vers la France.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *