Les quatre frères Aymon

Lors d’une partie d’échecs, Berthelot, neveu de Charlemagne, donne un soufflet à Renaut, l’aîné des fils Aymon. Gravure sur bois vers 1485.-1486, Bibliothèque de Rennes

Aucun texte épique médiéval n’a bénéficié d’une telle fortune populaire que Renaut de Montauban. Les quatre frères Aymon, Allard, Renaud, Guichard et Richard, leur cousin l’enchanteur Maugis et le cheval faé Bayard, se révoltent contre Charlemagne.  L’empereur à la barbe fleurie est ici loin d’incarner les valeurs qui s’attachent à son rang et à sa renommée traditionnelle. Voici une autre version de la partie agitée de Renaut contre le neveu impérial, Berthelot.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *