Le coup de l’échiquier

quatre fils Aymon échecs
Les quatre fils Aymon de Huon de Villeneuve (auteur présumé du texte), 1483-1485

Renaud est l’un des quatre fils d’Aymon de Dordogne du noble lignage des grands vassaux de l’empereur Charlemagne. Deux de ses frères, Girard de Roussillon et Beuves d’Aigremont, se sont révoltés contre l’autorité impériale. Le prologue de la chanson raconte la révolte de Beuves, trouvant que l’effort de guerre infligé aux grands vassaux est inique. Il fait sécession, grave manquement vassalique. Aussitôt, un ambassadeur impérial est dépêché à sa cour pour l’obliger à remplir ses obligations militaires. Beuves accepte de faire allégeance et se rend à la cour de l’empereur. Mais en chemin, il tombe dans un guet-apens mortel. Ses frères se vengent en dévastant les terres impériales, c’est la faide (vengeance légale), puis ils se réconcilient avec Charlemagne. Aymon parvient à retrouver son rang à la cour et à faire adouber ses quatre fils. Mais, après la cérémonie, Renaud tue un neveu de Charlemagne, lors d’une querelle d’échecs. Pour échapper à la peine capitale, il décide de s’enfuir avec ses trois frères dans la forêt d’Ardenne.

quatre fils Aymon échecs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *