Le jeu d’échecs est un jeu de hasard


Que de coups « décisifs » sont dus au pur hasard !
Que de gains espérés s’en vont à l’adversaire !
Le Maître a dit : « Qu’il faut, pour être le veinard,
Des gaffes aux Échecs, faire l’avant-dernière. »

Jules Lazard, Quatrains Echiquéens

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *