De la vie des marionnettes

« De la vie des marionnettes », Aus dem Leben der Marionetten, est un téléfilm tourné en Allemagne par Ingmar Bergman en 1980. Enfermé dans une maison close, un client tue la prostituée avec laquelle il devait passer la nuit. Le film reconstitue par fragments les jours qui précèdent afin d’essayer de comprendre la raison de cet acte. « Le film commence en couleur, écrit Jacques Aumont, principalement en rouge, par la fin de la scène avec la prostituée. Mais lorsqu’elle meurt étranglée par Peter, la couleur laisse la place au noir et blanc. Avec la couleur, c’est le rouge qui disparaît, le rouge de la vie et de l’émotion. Ensuite, Ka est morte, mais Peter aussi : il est devenu juste bon à jouer aux échecs, le jeu abstrait et inhumain du noir et du blanc qui, chez Bergman, est aussi le jeu suprême, avec ou contre la mort. » Il illustra ce thème dans son célèbre film, Le Septième sceau.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *