L’éléphant accouche d’une souris

pièce échecs persanes Nishapur
Un vizir (5,6cm.) et un cavalier (4,1 cm) persans originaires de Nishapur, vers le XIIe siècle

Le fou est en ivoire avec les deux protubérances sommitales habituelles symbolisant les défenses de l’éléphant. Le cavalier, en céramique recouverte d’un glaçage turquoise, avec sa tête stylisé ressemble à une souris. Ces deux pièces représentent de bons exemples des formes abstraites des jeux persans après l’influence musulmane. C’est ainsi que le jeu fut introduit en Occident, les musulmans travaillant pour des commandes européennes. Ces modèles furent ensuite copiés par les artisans européens pendant des décennies avant de s’affranchir de cette influence.