Les pièces de Charavines-Colletière

piece echecs Charavines
Reconstitution du site de Paladru

Sur le site de trois habitats construit au XIe siècle au bord du lac de Paladru (Isère) furent découverts, dans le bâtiment principal, au centre de la fortification, onze pièces d’échecs en bois de cerf, de noisetier, d’aulne et de saule. Les épaisses litières végétales répandues sur le sol, favorisaient la perte de petits objets. La montée des eaux du lac, amenant l’abandon du site trente ans plus tard, les recouvrit et les conserva en excellent état, les pièces en bois traversant habituellement mal les siècles.

 

« Alors que les dés et les jetons de trictrac sont recueillis dans les bâtiments secondaires ou les dépotoirs, explique Luc Bourgeois, les pièces d’échecs proviennent surtout de l’édifice central, occupé par des personnages d’un rang social plus élevé¹ », la famille dominante, riche et cultivée : les milites. « Ses membres possèdent des instruments de musique élaborés (muse, vièle) tandis que leurs voisins en ont de plus modestes (flûtes, flageolets). Toutefois, la différence de rang social entre les maîtres du domaine et leur entourage se marque également au niveau des jeux de table. En effet, si les échecs semblent l’apanage des premiers, les seconds jouent exclusivement aux dés et au trictrac.¹ »

Les pièces, de modèle arabe, antérieure aux années 1020, sont taillées au couteau dans des branchettes de bois tendre. Un cavalier, une tour et quelques pions sculptés dans des bois de cerf, plus noble, appartenaient sans doute au seigneur du lieu. Leurs tailles réduites, leurs formes et la simplicité des matériaux en font des pièces pour jouer au quotidien. On ne sais guère comment les joueurs différenciaient les deux camps. Les nuances de couleurs sont plus dues aux conditions de gisement. Pas de pigment rouge et blanc retrouvé, les couleurs habituelles de l’époque. Les incisions sur certaines pièces en os permettaient peut-être de les distinguer. Les échiquiers ne furent pas retrouvés.

¹ Luc Bourgeois : Introduction et mutations du jeu d’échecs en Occident (Xe -XIIIe siècles) dans Échecs et trictrac, catalogue de l’exposition présentée du 23 juin au 18 novembre 2012 au musée du château de Mayenne.