Assonances royales

échecs origine

« Shah traduit « roi » en persan et on continu d’entendre dans ce mot là, la sonorité « ch » [le « ∫ » de l’alphabet phonétique] qui restera audible dans le mot français échecs. Ces assonances laissent filtrer, pour ce jeu de roi souvent appelé « roi des jeux », ses origines monarchiques. »

Michel Forné, L’Écheveau des échecs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *