Légendes insulaires

Les pièces de Lewis sont largement reconnues pour être parmi les pièces les plus attrayantes de la sculpture médiévale. Ces figurines miniatures, toutes sculptées en ivoire, mesurant moins de 10 centimètres, possèdent charme et personnalité. Contrairement à d’autres pièces médiévales, délicatement ciselées mais fragiles, les Lewis Chessmen, solidement campés sur l’échiquier, son fonctionnellement bien conçus pour jouer aux échecs, bras, épées, crosses pourtant finement taillés dans la masse, ne font pas courir au joueur maladroit le risque de les briser.

pieces échecs lewis origine

Au temps de leur fabrication, vers la fin du XIIe siècle, le jeu d’échecs était relativement nouveau en Europe du Nord. Où et comment furent-elles trouvées ? Où furent-elles fabriquées. Pour qui ? Depuis le début du XIXe, les propositions scientifiques plus ou moins plausibles s’associent à de bonnes histoires.

Il est généralement admis que le trésor fut découvert en 1831 sur la plage d’Uig, sur la côte ouest de l’île de Lewis. Étonnamment, il existe peu de preuves contemporaines directes, et des recherches récentes ont proposé que Mèalasta, toujours sur la côte, mais à plusieurs kilomètres au sud d’Uig Strand, est probablement un site plus probable. Il ne fallut pas longtemps avant que naissent diverses légendes sur leur découverte. Maden, en 1832, raconte qu’elles furent trouvées par un « paysan en creusant le sable ». Wilson, vingt ans plus tard, ajoute que le paysan trouva les figurines dans une « petite construction souterraine en pierre, un peu comme un four, à peu de profondeur sous la surface ». En 1861, Thomas rapporte une histoire plus élaborée et plus dramatique qu’il tiendrait d’un certain Donald Morrison, mort en 1834 : au début du XVIIe siècle, un marin s’échappait d’un naufrage avec un sac contenant « les richesses de son navire. » Le marin, découvert, est tué, mais quand son meurtrier examine le contenu du sac, ces petits personnages lui paraissent trop incriminants et il parcours alors 10 miles pour les enterrer dans un banc de sable à Uig, où elles sont restées jusqu’en 1831 pour être découvertes par Malcolm Macleod. Dans certaines versions, une vache se joint à l’histoire.

pieces échecs lewis origine

Les questions soulevées par la horde de Lewis continuent d’intriguer les érudits et le public, tandis que les figurines conservent leurs expressions énigmatiques, résignées, inquiètes ou féroces.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *