In the pocket

fischer simultannée échecs

Au cours d’une simultanée, Fischer gagne la dame de son rival et la dépose sur le côté du jeu. Mais à peine l’Américain parti, l’adversaire peu scrupuleux, la repose sur l’échiquier. Le jeu continue normalement et le gaillard se vante auprès des spectateurs que le génie n’a rien remarqué. Sept coups plus tard, Fischer prend la dame à nouveau et, cette fois-ci, la met dans sa poche sans piper mot et passe au joueur suivant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *