The Birdman of Alcatraz

Robert Franklin Stroud échecs
1945 – Jeu ayant appartenu à Robert Stroud, « L’homme-oiseau d’Alcatraz ».
L’échiquier est dessiné sur un exemplaire de l’Atlas of Avian Anatomy. Estimé à environ 4000 $ par Christie’s.

Robert Franklin Stroud (1890-1963) fut l’un des criminels les plus notoires des États-Unis qui, de façon improbable, devint un ornithologue respecté, gagnant le surnom de Birdman of Alcatraz. Condamné à la réclusion à perpétuité, Stroud acquit la réputation d’être l’un des détenus les plus dangereux du pénitencier de Leavenworth au Kansas après avoir tué un gardien en 1916. Les oiseaux lui ont toutefois inspiré un désir improbable : en 1920, il découvre dans la cour de la prison un nid de trois moineaux blessés et les élève jusqu’à leur âge adulte.

Les détenus de Leavenworth furent autorisés à acheter des canaris et, au cours de sa peine, Stroud en recueilli près de 300, écrivant deux livres sur ce sujet, ouvrages respectés comme des ajouts de valeur aux études en pathologie aviaire.

L’administration de la prison, ne supportant pas les activités de Stroud et leurs publicités, intensifia ses efforts pour le transférer hors de Leavenworth et malgré son surnom, Stroud fut déplacé plus tard à Alcatraz, ses oiseaux lui furent alors enlevés. Principalement maintenu à l’isolement, il jouait parfois aux échecs avec l’un des gardiens. Ce jeu, dessiné à la main par Stroud, sur une copie de l’Atlas de l’anatomie aviaire porte la mention manuscrite « Propriété de Robert Stroud ». Ses tentatives pour être libéré furent toutes vaines. Le 21 novembre 1963, à l’âge de 73 ans, il mourut au centre médical, après avoir été incarcéré pendant les dernières 54 années de sa vie, dont 42 passées sans contact avec les autres prisonniers.