Homonyme

Emanuel Lasker, voyageant en Allemagne, entre dans un café où quelques habitués jouent au échecs. Il s’installe et après quelques parties avec un des amateurs qu’il gagne sans difficulté, son adversaire lui dit :
Mon ami, vous devez être un fort joueur. Figurez-vous qu’ici, l’on me surnomme le Lasker de la ville.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *