Reine et cavalier courtois

Penicuik piece echecs
The Archaeology and Prehistoric Annals of Scotland de Sir Daniel Wilson

En 1682, le géographe écossais John Adair (1655-1722), pendant son séjour dans le nord de l’Écosse afin d’en cartographier les côtes, découvrit une pièce d’échecs remarquable. Sculptée dans une dent d’une baleine, une superbe reine couronnée, siégeant sur son trône, un petit chien sur ses genoux. À sa droite, un chevalier énamouré, l’épée hors du fourreau. Son costume permet de dater la pièce du début du XIVe siècle. À sa droite, un ménestrel jouant du crowde, ancêtre du violon. En arrière-plan, quatre figures féminines se tenant par la main, l’un d’elle portant une palme.

Concervée à Penicuik House à Midlothian, Sir Daniel Wilson dans son livre The Archaeology and Prehistoric Annals of Scotland (1851) estime qu’elle est une pièce d’échecs. Je n’ai malheureusement pas trouvé de photographie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *