Un joueur d’échecs

chu echecs sculpture
Anne Chu – Un joueur d’échecs, 2001 bois peint 119,4 x 147,3 x 119,4 cm

Anne Chu, sculpteur new-yorkaise d’origine chinoise (1959 – 2016), utilisait une variété de supports, dont le bois, le bronze, l’uréthane et la céramique, Anne Chu incorpore la peinture dans des matériaux inattendus, explorant les conventions artistiques établies de l’Est et de l’Ouest et s’inspirant de diverses traditions artistiques. Pour Chu, la peinture n’est pas indépendante de la sculpture et ne fonctionne pas comme une simple décoration ; c’est plutôt intrinsèque à la forme du travail.

Récemment, Chu a porté son attention sur l’histoire culturelle européenne et explore les traditions mythiques de l’Occident. Les surfaces sculptées sont laissées rugueuses et révèlent le travail intense de l’artiste. Le traitement par Chu des matériaux et des sujets change la compréhension conventionnelle des idées et des objets familiers et pose des questions concernant les relations plus larges entre la forme et le contenu. La signification ne réside pas dans l’iconographie de ses sujets, mais plutôt dans la façon dont le sujet est utilisé pour étudier des idées artistiques plus larges. En désinvestissant ses figures de toute signification spirituelle, le travail de Chu sert finalement à remettre en question le sens dans la tradition. Familier et étranger, moderne et ancien, son art joue sur la mémoire et les attentes esthétiques.