Human Chess Machine

Les lettres de Casablanca sont extrêmement rares, surtout quand il parle des échecs et à une date aussi précoce de sa carrière. Cette lettre, adressé F.D. Rosenbault, date de 1909 et il était alors renommé pour son talent exceptionnel et sa rapidité de jeu qui lui valurent le surnom de « Human Chess Machine ».

« J’ai gagné les 23 matchs ici, il y a deux nuits, et tous les 30 à Buffalo la nuit dernière… J’ai reçu le colis et envoyé une lettre recommandée à Milwalkee, où il sera samedi et dimanche. Je ne peux rien dire à propos du match de Marshall, car je ne sais pas si je resterai pour jouer et quand je reviendrai — C’est un voyage très fatigant. Si vous avez le temps d’écrire à vos amis à Detroit — à propos des filles — »

A vous, J. R. Capablanca

Capablanca était en tournée aux États-Unis et au Canada à cette époque, montrant sa capacité et sa vitesse aux échecs. Jouant 602 matchs dans 27 villes, il obtint 96,4 %, un pourcentage beaucoup plus élevé de Géza Maróczy (88 %) et Frank Marshall (86 %) en 1906. Cette performance lui valut le parrainage d’un match d’exhibition cette année contre Marshall, le champion américain qui avait remporté le tournoi de Cambridge en 1904 devant le Champion du Monde Emanuel Lasker. Le match eut lieu au printemps, d’avril à juin, dans plusieurs villes américaines et Marshall, à la surprise générale, fut sèchement battu : 8 à 15 (-8 =14 +1).

Human Chess Machine
Tout ce qui vient de Capablanca est rare, mais trouver une lettre parlant de ses matchs et d’un autre joueur célèbre est exceptionnel.