Savoir vivre et savoir perdre

Comme l’égo des joueurs d’échecs grandit plus rapidement que leur Elo, l’art de l’abandon élégant a longtemps été oublié. On peut seulement se rappeler des bons vieux jours où les gens savaient comment abandonner. Alexandre Alekhine peut avoir été un ivrogne et un antisémite, mais il avait certainement des manières : il l’a montré lors de la dernière partie de son match perdu en 1935 en portant un smoking et en donnant son Hourra au nouveau Champion du Monde ! La plupart des joueurs d’échecs que je connais, moi-même inclus, connaissent les échecs mieux qu’ils ne les jouent.

Alex Yermolinsky
Alex Yermolinsky (né le 11 avril 1958 à Leningrad) est un grand maître américain.