Les échecs du chanoine

échecs chinon

C’est dans un petit bout de terrain, ancien cimetière, proche de la collégiale Saint-Mexme de Chinon, que furent découvertes ces trois pièces : deux pions et un cavalier du XIIe siècle. Leur découverte dans un tel lieu est curieuse, même difficile à expliquer. Qui sait si les chanoines et leurs élèves, malgré l’anathème de l’Église contre le jeu, venaient en ce lieu jouer en cachette parmi les tombes ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *