Match France-Angleterre

Nous savons tous, pour l’avoir expérimenté, au moins au niveau de nos émotions, que notre jeu est d’autant plus violent que cette violence est contenue. Qui imaginerait à observer deux joueurs, paisiblement installés devant leur échiquier, quelle tempête d’émotions il peut provoquer. Métaphore de l’affrontement guerrier, « les Échecs sont l’art de la guerre sans les charniers, c’est la résurrection des morts tombés au champ d’honneur, l’espoir perpétuel, la suprématie de l’intelligence sur la force, la culture de l’esprit », écrit Francis Szpiner. Ils furent cependant peut-être à l’origine d’un conflit bien réel. On raconte que dans les années 1120, le roi Henry Ier d’Angleterre et le roi Louis VI  de France  en vinrent aux mains, au cours d’une partie d’Échecs à Paris. L’histoire, selon qu’elle soit anglaise ou française, raconte que Louis jeta l’échiquier à la tête de son adversaire ou que Henry le fracassa sur le crâne de Louis. Bref, nos deux dignes monarques se bagarrèrent comme de vulgaires manants. Cet incident, ce qui est moins drôle, fut le départ d’une guerre qui dura 12 ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *