Invención liberal y arte del Axedrez

« Ce jeu convient plus particulièrement que tout autre, pour beaucoup de raisons, parce qu’il est jeu de science, et il semble qu’avec lui, on fait fuir le loisir malhonnête. Il n’y a pas plus honnête et convenable que ce ce jeu pour la dignité de toute noble personne, car son invention est art, science, grâce, habilité et douceur. Ainsi de ces choses et d’autres encore, que je pourrais raconter, il est démontré que parmi les jeux louables et honnêtes qui sont permis et nécessaires, celui-ci est le meilleur et le plus décent ».

Ruy López de Segura, Livre de l’invention libérale et art du jeu d’échecs.

Le Libro de la invención liberal y arte del Axedrez publié par l’espagnol Ruy López de Segura en 1561 est un monument de l’histoire du jeu d’échecs, consolidation des règles et premier exposé exhaustif des ouvertures. Si aujourd’hui, le Noble Jeu est beaucoup pratiqué à l’est, à la Renaissance, l’Espagne, le Portugal et l’Italie sont les pays où l’on joue. Les règles sont encore loin d’être fixées. Le Roi peut encore « sauter » de deux cases, mais ne roque pas pour se protéger derrière son bouclier de pions (sauf en quelques endroits d’Italie) et, seul Ruy López, soutient la prise en passant, refusée par les Italiens.

Voici enfin traduit en français par Stéphane Laborde et entièrement modernisé le très fameux manuel de Ruy López de Segura qui contient l’origine de la non moins fameuse « ouverture espagnole » appelée aussi « Ruy López ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *