Tronches d’Échecs

David Friedmann
David Friedman travaillant au fusain, en 1964, sur un dessin intitulé « Libération ? », de la série « Parce qu’ils étaient juifs ! »

David Friedmann est né en 1893, à Mährisch Ostrau, maintenant Ostrava en République tchèque. À l’âge de dix-sept ans, il se hasarda à Berlin, à étudier la peinture avec Lovis Corinth et les arts graphiques avec Hermann Struck. Au cours de la Première Guerre mondiale, Friedmann a servi principalement comme artiste militaire dans l’armée austro-hongroise. Friedmann était un peintre reconnu pour ses portraits tirés de la vie. Il perfectionna sa technique tout en travaillant comme artiste indépendant pour les grands journaux de Berlin, produisant des centaines de portraits de personnalités célèbres contemporains.

Son talent pour le portrait a joué un rôle central tout au long de sa carrière et lui a sauvé la vie pendant l’Holocauste. La famille Friedman fut déportée en octobre 1941 de Prague au ghetto de Lodz en Pologne. Ses esquisses des leaders du ghetto en échange de provisions sauvèrent sa vie et celle de sa famille.

En 1923, il apprend qu’un important tournoi aura lieu dans sa ville. Il rencontre Emanuel Lasker qui s’enthousiasme pour cette idée de publier un portfolio de 14 portraits de grands maîtres.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *