Cary grant playing chess

Cary Grant
Cary Grant, dans La Justice des Hommes (The Talk Of The Town) de George Stevens,  joue avec Ronald Colman, en1942.

Lorsque sa filature est ravagée par les flammes, Andrew Holmes accuse l’un des employés, Leopold Dilg (Cary Grant), contestataire notoire. Un homme est tué dans l’incendie. Dilg clame son innocence, mais est inculpé de meurtre au milieu d’une campagne de presse savamment orchestrée par son patron. Il s’évade, et décidé à obtenir un jugement équitable, trouve refuge chez Nora Shelley (Jean Arthur), une ancienne camarade. Mais cette dernière loue justement sa maison à Michael Lightcap (Ronald Colman), juriste de Boston, venu au calme pour écrire un livre.

Je n’ai rien trouvé sur ce charmeur au menton « en fesses d’ange » prouvant qu’il fut réellement un pousseur de bois.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *