Chess

Court métrage d’animation d’Étienne Vautrin dans le cadre de son projet d’école.  Sur un échiquier-univers, des personnages se fuient, se retrouvent. Un onirisme étrange captivant — si on accroche évidemment.

« Le film traite, explique Étienne Vautrin, au-delà du jeu d’échecs, du rapport schizophrène qu’une personne (en l’occurrence, une femme) peut avoir avec ses envies, ses pulsions, ses pensées… Transposé à l’écran par ce duel, entre les pièces noires et blanches et donc ce roi scindé qui, choix après choix, prises après prises, augmente son influence ou la diminue. Une approche peut-être manichéenne, mais c’est ma vision de ce combat. L’entorse faite à cette métaphore est qu’il me fallait un gagnant, une fin pour cette partie, les blancs… Chose que l’on ne retrouve pas dans la réalité (pas la victoire des blancs quoique, mais une fin à la partie).

Au départ du projet, une de mes certitudes était de vouloir éviter la représentation conventionnelle, en tout cas attendue des pièces d’échecs, (la couronne du roi, le cheval pour le cavalier…). J’ai donc attaché plus d’importance aux caractéristiques qu’aux noms de chaque pièce (leurs forces et leurs mouvements) ainsi la reine est un personnage puissant rapide et imposant tandis que le pion et surtout le roi, sont des personnages faibles physiquement qui restent en groupe pour se protéger. Les personnages étranges sont nés aussi de mon intérêt prononcé pour le babouin et autres primates !

La musique électronique convenait plutôt bien à ce projet, elle amène quelque chose de répétitif qui sert bien à mon sens, la dimension obsessionnelle d’une partie d’échecs et plus généralement d’une vie, qui bien souvent se crée d’actions répétées, apprises… Elle contraste aussi avec le dessin assez détaillé, et n’alourdit pas le film. Le compositeur étant un ami, j’ai aussi fait ce choix par amitié et de ce fait par facilité d’échange, nous connaissions nos univers respectifs ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *