Règles du Jeu

palamede1

Dans le N° 1 du Palamède Francais, sous titré Revue des échecs et des autres jeux de combinaison datant de septembre 1864, le rédacteur en chef, Paul Journoud, juge bon en préliminaire de rappeler la règle du jeu édictée par Philidor « vieux monument qui tombe en décrépitude », et faisant loi en France depuis 1786. Les deux premières règles sont pour le moins curieuses pour un joueur moderne :

I.

Les joueurs doivent avoir à leur droite la case angulaire blanche de l’échiquier ; si l’échiquier est mal posé, celui des deux qui s’en apercevra, avant de jouer son quatrième coup, pourra exiger qu’on recommence la partie ; mais ce quatrième coup joué de part et d’autre, la partie sera engagée et ne pourra être recommencée.

II.

Si les pièces sont mal rangées, celui qui s’en apercevra pourra rectifier ou faire rectifier cette irrégularité avant de jouer son quatrième coup ; mais ce quatrième coup une fois joué de part et d’autre, il faudra continuer la partie dans la position où se trouveront les pièces.

Les Échecs aléatoires  de Fischer¹ avant la lettre !

palamede2
Les règles de Philidor en PDF.

¹ Les échecs aléatoires Fischer (en anglais, Fischer Random Chess ou Chess 960) sont une variante du jeu d’échecs dans laquelle l’emplacement initial des pièces de la première et de la dernière rangée est tiré au sort, et identique pour les deux camps. Ils furent proposés en 1996 à Buenos Aires par l’ex-champion du monde Bobby Fischer.

Gobage

Anatoly KarpovPar tous les moyens, examinez les parties des grands joueurs d’Échecs,
mais ne les gobez pas en entier.
Leurs parties sont précieuses, non pour leurs coups distincts,
mais pour leur vision des Échecs et leur façon de penser.

Anatoly Karpov