Antiquité

La plus ancienne partie conservée fut jouée entre Francesco di Castellvi et Narciso Vinyoles en 1475. Francesco était un seigneur de plusieurs villes de la région de Jativa et Valence en Espagne et servit comme conseiller à la cour Argonese du roi Ferdinand. Narciso, né entre 1442 et 1447, était homme politique et écrivain. En 1495, le roi Ferdinand le recommande pour le poste de Justica pénal. Son épouse, Brianda de Santangel, était la nièce du banquier qui finança le voyage de Christophe Colomb.

Francesco di Castellvi Narciso Vinyoles
Jan Cornelisz Vermeyen  – Von Sachsen jouant aux échecs avec un noble espagnol, 1549.

Francisco et Narciso sont les coauteurs d’un poème catalan Scachs d’Amor (Le Jeu d’Échecs de l’Amour). Ils furent dans les premiers à avoir montré comment jouer en concordance avec les règles modernes. Ce jeu fut conservé, non pas pour sa qualité, mais parce qu’il fut inséré dans ce texte. L’on voit que les deux joueurs ont une certaine expérience, mais sont encore imprégnés des anciennes règles (absence du roque, déplacement de la Reine de deux cases sur une diagonale 17…Qf6, comme il était conseillé au Moyen-Age). Certes, ils ne trouvent pas les meilleurs coups, surtout les Noirs, mais chacun de leurs coups à du sens. Il faut se rappeler aussi, avant de critiquer les deux amis, que les règles échiquéennes avaient beaucoup changées et qu’ils étaient un peu dans la situation où nous pourrions nous trouver, jouant les Échecs Capablanca, une variante du jeu, se jouant sur un échiquier 10 x 8. Cette plus ancienne partie débute également par la plus ancienne des ouvertures : la Défense scandinave.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *