Nul par Amour, Nul en Amour

Édouard GufeldEn 1953, Édouard Gufeld, dans la tourmente de ses 17 ans, est amoureux de la belle joueuse Moscovite Bella dans la fraîcheur, elle aussi, de ses 17 printemps. Ils participent tous deux au Championat jeune d’URSS par équipe et Gufeld ne peut détacher son regard des magnifiques yeux bleus de Bella. La jeune joueuse ignore tout de la passion d’Édouard et le pauvre enamouré se sent l’être le plus misérable de l’univers. Édouard, tout au long des parties, n’a d’yeux que pour la délicieuse Moscovite et malgré cette distraction passionnée, il arrive à mener à bien ses parties. Contre Jasidovsky, au 29e coup, Gufeld effectue le sacrifice de sa R en h1.

Édouard GufeldJasidovsky – Gufeld, URSS 1953
29. .. Rh1+

Toute la salle s’amoncelle autour de la table sauf… Bella, qui reste impassible devant son échiquier. Édouard se lève, va vers Bella et lui dit : « Viens ! Ce sacrifice, je l’ai fait pour toi ! » La jeune fille se rend à la table de Gufeld, regarde la position puis s’en retourne à son échiquier, mais quelque peu troublée par cette échiquéenne déclaration d’amour, elle effectue un mauvais coup et perd la Dame. Bella, dégoûtée, quitte la salle en pleurant. Édouard, coupable revient à sa partie, offre le nul à son adversaire, qui s’empresse d’accepter et notre amoureux court consoler sa belle Bella. Mais la charmante, rancunière, ne veut pas être consolée et dénonce notre romantique aux arbitres qui l’admonestent et lui interdisent de s’approcher de l’équipe féminine pendant les parties. Gufeld ne revit sa belle que lorsqu’ils s’affrontèrent devant l’échiquier. L’histoire ne dit pas qui fut le vainqueur.

Cependant, le grand perdant fut Jasidovsky. Le sacrifice de la R, comme les amours d’Édouard, était complètement foireux ! Après 29… Rh1+ 30. Kxh1 Qh5+ 31. Kg1 Bxf3 32. Re1 Bxg2 33. Qg3+ Ng4 34. Qh4, les Noirs n’ont plus rien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *