Stanley Kubrick

Stanley Kubrick
Stanley Kubrick, Autoportrait

Vous êtes assis devant l’échiquier et tout à coup votre cœur bondit. Votre main tremble pour prendre la pièce et la déplacer. Mais ce que les Échecs vous enseignent est que vous devez rester assis calmement et réfléchir encore pour savoir si c’est vraiment une bonne idée et s’il n’y en a pas d’autres, de meilleures idées.

Stanley Kubrick

Stanley Kubrick, réalisateur (1928 – 1999), est surtout connu pour des films comme 2001, l’Odyssée de l’espace, Full Metal Jacket et le scandaleux Orange Mécanique. Après des débuts dans la photographie, Kubrick, autodidacte, sera également son propre directeur de la photographie, producteur, scénariste ou encore monteur. Ses treize longs métrages en quarante-six ans de carrière l’imposent comme un cinéaste majeur du XXe siècle.

Son père lui enseigne à jouer aux Échecs lorsque il a 12 ans. Il devient rapidement un excellent joueur et un arnaqueur (chess hustler) jouant pour de l’argent à Central Park. À l’âge de 17 ans, on lui offre un emploi comme apprenti photographe pour le magazine Look. Pendant ce temps, Stanley joue dans les tournois organisés par le Marshall Chess Club et le Manhattan Chess Clubs. Il joue également dans les parcs tels que Washington Square et dans Greenwich cherchant à gagner de l’argent de manière pas toujours honnête. Il pouvait jouer 12 heures par jour pour 25 cents la partie, gagnant environ 20 $ par semaine. Il était l’ami du GMI Larry Evans.

« Les Échecs, disait-il encore, vous aident à développer la patience et la discipline dans le choix entre des alternatives à un moment où une décision impulsive semble très attrayante… Ils vous apprennent à contrôler l’excitation initiale que vous ressentez quand vous voyez quelque chose qui semble bien, ils vous apprennent à penser objectivement quand vous êtes en difficulté ».

Sur le tournage du Docteur Folamour (1964) avec George C. Scott.