Pris de vitesse

Alexandre Alekhine
Photographie dédicacée d’Alexandre Alekhine, 1932.

Alexandre Alekhine donna de nombreuses simultanées à travers le monde. Dans l’une d’elles, Alekhine arrive devant l’un des échiquiers et voit son adversaire ravi lui annoncer triomphalement :
Maître, vous êtes mat en trois coups !
À quoi répondit le tranquille Alekhine :
Vous avez raison, mais ne vous enthousiasmez pas. C’est à mon tour de jouer et je vous fais mat en deux coups !