Balance échiquéenne

balance
Cette notion d’équilibre et son contraire, chère à Jeremy Silman « pour arriver à percer les mystères de l’échiquier, vous devez prendre conscience du mot magique :  déséquilibre¹ », est présente à l’esprit de tout joueur.

¹ J. Silman, Mûrir son style aux Échecs, 1993, édition française 1998, p. 26.

Intrigante Combinaison

Fine
Apparemment, Reuben, l’auteur célèbre des Idées cachées dans les ouvertures d’Échecs, n’appréciait pas que les belles combinaisons !

Les combinaisons sont toujours l’aspect le plus intrigant des Échecs. Les maîtres les cherchent, le public les applaudit, les critiques les louent. C’est parce que les combinaisons sont possibles que les échecs sont plus qu’un exercice mathématique sans vie. Elles sont la poésie du jeu ; elles sont aux Échecs ce que la mélodie est à la musique. Elles représentent le triomphe de l’esprit sur la matière.

Reuben Fine