Billets de Nécessité

La monnaie de nécessité appelée Notgeld en allemand fit son apparition au début de la Première Guerre mondiale et fut émise jusqu’en 1924, pendant cette période d’inflation galopante que connut l’Allemagne de l’entre-deux-guerres. Devant la hausse de l’activité causée par la guerre, l’État allemand n’arrivait plus à suivre la demande accrue de petite monnaie. Les villes se mirent alors à imprimer leurs propres monnaies non officielles, en complément de l’argent émis par l’État. La majorité de ces billets étaient imprimés sur papier, mais divers autres supports, comme la céramique, le bois, le tissu, des feuilles de métal, le carton et le cuir étaient utilisés.

notgeld
Un Notgeld de 40 pfenniges,  découpable en petits billets de 10.

Le recto de ces billets arborait des thèmes divers, allant du folklore romantique à la satire sociale la plus grotesque, les illustrations (personnages,  édifices et scènes historiques) dressant un portrait culturel évocateur de l’Allemagne de cette période. Les vieux mythes germaniques y côtoient le réalisme industriel, voire une frivole inspiration années folles.

notgeld notgeld notgeld
notgeld notgeld notgeld
Un clic sur l’image pour agrandir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *