Ô temps ! Suspends ton vol

David Bronstein

David Bronstein était réputé pour le temps qu’il consacrait à réaliser son premier coup (son record fut de quarante minutes !) et trop souvent, les journalistes lui demandaient la raison d’un tel délai. Bronstein, lassé de leur sempiternelle question, répondit un jour :
— Je pense à comment je vais jouer demain !
L’explication de ce comportement nous est donnée par Yuri Averbach : Bronstein avait beaucoup de mal à contrôler sa nervosité au moment de choisir un plan pour commencer le jeu. La pendule se mettait à courir et David restait pétrifié, cherchant à se tranquilliser et à se concentrer sur la partie.