Traitement antipsychotique

Reuben Fine poursuit son évocation de Paul Morphy :

Après le départ du colonel Mead outragé, Morphy, dans son discours, fait les précisions suivantes : « Le Jeu d’Échecs n’est pas seulement le divertissement le plus attrayant et le plus scientifique, c’est aussi le plus moral. Contrairement aux autres jeux, où le but des concurrents est d’obtenir le gain financier, nous pouvons recommendé les Échecs aux sages, car les combattants ne luttent pas dans cette bataille fictive pour obtenir un gain, ni même des honneurs. Les Échecs sont le jeu des philosophes. Faites que l’échiquier remplace les tables vertes (des maisons de jeux) et il en résultera une élévation de la morale collective… Les Échecs n’ont jamais été qu’un plaisir et ne pourront être qu’un plaisir. Vous ne devez pas vous y consacrer au détriment d’occupations plus sérieuses. Les Échecs ne doivent pas accaparer les pensées de ses adorateurs, au contraire ils doivent être tenus au second plan, confinés dans les limites qui sont les leurs, un simple jeu, un simple divertissement ».

Ce n’est pas son intention de concevoir les Échecs comme une profession possible, mais dans le même temps, il a toujours refusé de se consacrer à n’importe quelle profession. Une telle absence totale de volonté de prendre la vie au sérieux doit avoir eu des causes plus profondes que le rejet de Staunton. En fait, sa tendance à se retirer de la vie doit s’être présentée très précocement et compensée par l’intérêt dominant pour les Échecs. Morphy apprend à jouer à dix ans, devient champion de la Nouvelle Orléans à douze, champion américain et champion du monde de vingt à vingt un an.

femme

Des entreprises comme celles-ci ont été réalisées par beaucoup d’autres après lui, mais ne peuvent réussir qu’au prix d’une énorme quantité de temps et d’efforts, en d’autres termes, tout au long de son adolescence, Morphy doit avoir consacré la plupart de son temps au jeu d’Échecs. Apparemment, il n’a jamais eu d’expériences sexuelles ou tout au plus, seulement occasionnelles : de cette manière, l’activité sexuelle normale de l’adolescent fut transférée sur les Échecs. Dans la pratique les Échecs lui ont permis de se préserver de la psychose…

Fair-Play

vidmar
José Raúl Capablanca y Graupera et Milan Vidmar

En une occasion Capablanca et le Grand Maître yougoslave Milan Vidmar ajournèrent une de leurs parties pour la terminer le lendemain. Vidmar avait analysé que sa position était perdue, mais n’avait pas voulu signer son abandon pour tester son hypothèse en jouant quelques coups de plus. Les deux joueurs quittent la salle en bavardant, utilisant le français, seule langue commune qu’ils partagent, mais qu’ils parlent tous deux assez mal. Vidmar confie à Capablanca qu’il croit sa position très mauvaise. Le lendemain, quand le jeu reprend, Capablanca ne se présente pas. L’enveloppe est ouverte et le coup de Vidmar joué. Le temps de Capablanca s’écoule inexorablement. Vidmar passe le temps en observant les autres parties. Après quelque temps, l’arbitre s’approche et avertit que Capablanca n’est toujours pas arrivé. Vidmar répond que son adversaire a encore suffisamment de temps pour bien jouer la finale qui se présentait. L’arbitre revient quelques minutes plus tard, cette fois-ci préoccupé, car il ne reste que quelques minutes à la pendule. Vidmar, alors, commence à douter : en se quittant la veille, Capablanca n’aurait-il pas mal interprété son commentaire de la partie, imaginant que Vidmar le lendemain allait abandonner. Il ne manquait plus que quelques secondes au drapeau du Cubain pour tomber. Vidmar vint à l’échiquier et coucha son roi, indiquant ainsi son abandon, évitant que Capablanca perde au temps ! Capablanca arriva quelques minutes plus tard, bien surpris de voir que la partie se jouait, s’approcha de la table et sourit avec satisfaction quand il vit le roi couché de Vidmar. Une question : nos GMI modernes seraient-ils aussi fair-play que notre bon Vidmar ?

Peut-être est-ce une de ces parties là ? : [advanced_iframe securitykey= »2545c71ad81ac6ff5f3f948a2dece3a50c29127a » src= »/pgn4web/htmlpgn/vidmar.html » width= »100% » height= »410″ frameborder= »0″ marginwidth= »0″ marginheight= »0″ scrolling= »no »]