Sentiment d’infini

échecs dieu
Mag Raven – Head Chess

Roi des jeux et jeu des rois, les Échecs portent en eux un sentiment d’infini. Ils donnent à celui qui s’est efforcé d’en approfondir les arcanes l’impression de n’être pas à la mesure de l’homme ; en fait, ils constituent un résumé de l’univers, un microcosme, et figurent cette grande échelle qui, dans les plans de la lumière descend jusqu’à la matière, qui des abîmes insondables remonte jusqu’en l’infini de Dieu.

Pyrame

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *