Échec et Mat

Ballet en dix tableaux sur le thème des Échecs représentés grandeur nature par des danseurs noirs et blancs. Un joueur, champion d’Échecs, vivant de manière obsessionnelle sa passion pour ce jeu, finit peu à peu par s’identifier, dans un véritable rêve éveillé, à l’univers de l’échiquier et devient partie intégrante d’un jeu géant aux pièces humaines. Allié des pièces blanches, il doit combattre la reine noire et son armée, mais s’éprend fasciné de la reine sombre qui l’envoûte pour mieux le vaincre. Il défie ensuite un automate joueur d’Échecs, émissaire de la reine noire et le bat. Mais dans une ultime bataille contre les pièces noires, il sera proclamé roi blanc, afin de garder la vie sauve, roi fantoche de la reine noire,  statufié pour l’éternité.

Une réflexion sur “Échecs et Mat”

  1. Bonjour, je découvre avec plaisir que vous diffusez mon ballet Échec et Mat dans le cadre de vos articles très intéressants et anecdotiques sur ce thème et notamment sur Prokofiev (un de mes compositeur fétiche, certains ont même dit en écoutant ma musique que Prokofiev avait trouvé un fils spirituel, ce qui est un bien trop beau compliment). J’ai découvert également le compositeur Bliss qui a écrit ce ballet sur le même thème que je ne connaissais pas, en tout cas bravo pour vos recherches ! Amicalement.

    Alain Guelis

Ballet majestueux pour les yeux

Les Échecs, c’est le défi de l’alpiniste, toujours plus haut, prêt à tout pour monter à l’assaut du roi ennemi. Les Échecs, c’est de la musique en mouvement, un ballet majestueux pour les yeux. C’est de la poésie composée par les fantômes du passé qui au même titre que Rimbaud ou Verlaine méritent notre admiration. Les Échecs, c’est de la peinture ou le moindre mouvement modifie le tableau pour en faire un Picasso ou un Van Gogh . Les Échecs, c’est tout et rien, c’est la vie et la mort.

Jjulie33 sur le forum de France-Echecs