Psychanalyse et Échecs

Anna FreudLa vie et les déterminants précoces de la vie psychique, c’est comme une partie d’Échecs. Les premiers coups donnent la direction de la partie, mais tant que la partie n’est pas terminée, il reste de jolis coups à jouer.

Anna Freud, fille de Sigmund Freud

Notre jeu fut l’objet de maints décryptages de la part des psychanalystes, mais aussi fut une source inépuisable de métaphores. Abordant des questions techniques, Freud compare la psychanalyse au jeu d’Échecs : dans les deux situations seuls les mouvements du début et de la fin peuvent être décrits avec quelque précision. Ce qui se passe entre ces deux bornes s’oppose à toute explication exhaustive.

Une réflexion sur « Psychanalyse et Échecs »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *